Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog

Conseiller métropolitain à Bordeaux Métropole - Maire Adjoint de Pessac

Benoit Rautureau

VOUS AVEZ DIT MORALISATION ?

Vous avez dit Moralisation ?

Le 2 avril dernier, Jérôme Cahuzac reconnaissait devant le juge d’instruction avoir menti aux Français : Il possédait un compte en suisse alors même qu’il était en charge de lutter contre l’évasion fiscale.

Devant le scandale provoqué par ces aveux, le président de la république, le premier ministre et les parlementaires de la majorité, conscients du séisme politique que cela risquait de provoquer, rivalisaient alors de condamnation à l’égard de l’ancien ministre du budget.

Et nous allions alors très vite verser dans la politique spectacle et la législation « médiatio-émotive » que les socialistes dénonçaient pourtant vigoureusement sous le mandat de Nicolas Sarkozy.

D’une part, ils nous expliquaient que l’affaire qui venait d’éclater, n’était le fait que d’un seul homme, et qu’elle n’était en rien le fait d’un système. D’autre part ils nous assénaient qu’il était urgent de légiférer et de moraliser la vie publique. Alors fait isolé ou système généralisé ? Le gouvernement a en tout cas, par sa communication démagogue et confuse jeté la suspicion sur l’ensemble des élus et de la classe politique. Il a fait le lit des partisans du « tous pourris ». C’est sans doute une des explications du score du FN à Villeneuve sur Lot hier. Ce n’est pas à mes yeux acceptable.

Le 17 juin dernier les députés ont donc étudié le projet de loi sur moralisation de la vie publique. Ce projet de loi a donné lieu à un débat ubuesque ;

Un jour on publie les patrimoines des élus, le lendemain, sous la pression de M. Bartolone, on permet de les consulter mais pas de les publier.

Un jour, on interdit aux parlementaires et aux titulaires de mandats exécutifs locaux toute une liste de métiers ou toutes activités de conseil, le lendemain on efface tout et on recommence : Plus d’interdictions : Seul les rémunérations de ces activités seront plafonnées.

Bref, ceci n’est qu’un écran de fumée ! Les mesures prises dans cette loi permettront-elle demain que des faits similaires ne se reproduisent pas ! La réponse est très clairement non !

Le fait d’interdire à des gens compétents et honnêtes de pouvoir exercer leur profession et de pouvoir faire profiter la nation et les pouvoirs publics de leurs compétences réglera-t-il le problème ? Non !

Réduire encore davantage, la représentativité du parlement réglera-t-il le problème ? Non !

Recréer les jeux du cirque et jeter en pâture médiatique les élus dans un pays ou le rapport à l’argent et à la réussite est déjà très particulier, réglera-t-il le problème ? Non !

Il faut avant tout une instance de contrôle indépendante qui garantisse la moralité de la vie publique en contrôlant le patrimoine des élus, et des sanctions financières et pénales exemplaires en cas d’enrichissement excessif.

A titre personnel je ne suis pas pour multiplier les peines d’inéligibilité ! En démocratie, c’est le peuple qui est souverain ! Il faut juste qu’il soit informé de la « moralité » des candidats qui se présentent à leur suffrage et c’est ensuite au peuple de trancher et non pas à la justice !

Interdire, restreindre et légiférer n’est pas la solution. Il faut responsabiliser, contrôler, et prévoir des sanctions dissuasives en cas de manquements !

Enfin et surtout, si l’on veut renforcer notre démocratie, il faut une vraie loi sur le non cumul des mandats. C’est le noyautage du pouvoir, le sentiment d’impunité qui en découle qui est à l’origine des dérives !

Je suis favorable au mandat exécutif unique et sinon à limiter le nombre total de mandats à deux !

Par ailleurs, quelques soit l’institution, on ne devrait pas pouvoir y siéger plus de 4 mandats durant sa vie politique, Ce, quelque soit les fonctions que l’on y ait occupés. Quand on a siégé 24 ans dans une collectivité, j’estime qu’il est normal de laisser d’autres, plus jeunes, avec d’autres projet, avec une autre vision, prendre le relais ! C’est ça une démocratie renouvelée, vivante et saine !

C’est donc par des contrôles sereins, renforcés et indépendants sur le patrimoine des élus, une vraie loi sur le cumul des mandats, et une vraie reforme des collectivités locales qui nous renforcerons notre démocratie et pas par une loi médiatico-émotive faite dans la précipitation pour donner un os à ronger aux français !

Share this post
Repost0
To be informed of the latest articles, subscribe: